samedi, août 23, 2008

La plus grande collection de disques en péril


Je viens de tomber sur un article à la fois étonnant et triste... L'homme qui possède la plus grande collection de disque au monde a décidé de vendre toutes ses pièces (ça fait quand même 3 millions de vinyles) pour un coût de 3 millions de dollars, soit 1$ le vinyle...une broutille si l'on conçoit que cette collection assez monumentale en vaut plus de 50 millions. Malgré tous ses efforts, Paul Mawhinney ne parvient pas à vendre car "tout le monde s'en fout". "Tout le monde s'en fout" mais pas Paul, qui durant toute sa vie a accumulé des dizaines, centaines, milliers de disques originaux en gardant toujours un exemplaire des disques qu'il vendait.

Cela pose une nouvelle question, sur l'avancée du numérique et le délaissement des supports . Je pense que ce genre de collection devrait avoir une attention beaucoup plus grande, en tant que patrimoine de la musique mondiale (un peu comme l'INA qui répertorie toutes les archives de la télévision française).


The Archive from Sean Dunne on Vimeo

Je trouve ça assez triste, car le vinyle reste un support "vintage" et tellement génial ! Ce problème du délaissement des supports musicaux au profit du numérique avait déjà été énuméré concernant les Dj's dans un article du Monde.

Via

1 commentaire:

lilibel a dit…

Si j'avais les sous, je la prendrais sa collec.
Surtout que en ce moment, on s'en sort bien niveau euro/dollar.
Damn c'est dingue tous ces albums. Le reve integral.