mardi, août 05, 2008

Grandeur et Décadence démesure

A moins que vous ne viviez sur une autre planète, vous devez être au courant que les jeux olympiques ont lieu à Pékin cette année, et commencent dans 3 jours, soit le 8 août 2008.

Je ne vais pas épiloguer sur le statut de la Chine sur la scène internationale et ses multiples déboires au niveau de ses relations diplomatiques...Mais il est assez amusant de voir la "mise en scène" ainsi que la surenchère de Pékin pour assurer le bon déroulement de ces jeux. Les chiffres parlent : 26 milliards d'euros contre "seulement" 9.6 pour les jeux d'Athènes, 100 000 policiers et militaires, quelques 70 000 bénévoles, chargés de remplir les stades et de guider les athlètes, 30 000 paysans, et accessoirement, 70 000 000 de fleurs (oui vous avez bien lu, 70 millions) . Il est clair que la Chine veut profiter de cette vitrine sur le monde pour montrer sa puissance et son développement économique. D'ailleurs, les 26 milliards ne sont pas seulement utilisés directement pour les jeux, mais aussi pour toutes les infrastructures de la ville, axes routiers, piétons, et transport aérien. Rien n'est impossible afin de montrer sa puissance, quitte à fermer des dizaines d'entreprises polluantes aux environs pour éviter le fameux nuage gris, mauvaise pub à l'heure du développement durable et de la protection de l'environnement. Les gens doivent être beaux, propres sur eux, et les milliers de paysans qui ont travaillé sur tous les chantiers sont invités à rentrer chez eux pour ne pas donner une mauvaise image de la Chine: paysanne, traditionnelle, celle qui ne correspondra pas à l'image culturelle occidentale que les Chinois veulent absolument mettre en avant durant ces Jeux.

Le paradoxe est là, la Chine souhaite l'ouverture, mais le régime est toujours aussi contraignant pour les étrangers : difficulté d'obtenir un Visa, répression importante, propagande et grosse censure malgré la "semi-ouverture" d'internet obtenue pour les journalistes. Pour preuve, les retombées économiques pour les commerçants risquent d'être moroses, les hôtels de luxe construis pour l'occasion ne sont qu'à moitié remplis...

Grosses prouesses, mais sous cette belle image de développement, quel sera le retour à la réalité dans 2 semaines ?

2 commentaires:

Dude a dit…

Chuuuuuuuuuuuut...
Il faut dire que je les Chinois sont les plus forts, les plus beaux, les plus intelligents et les plus ouverts, sinon ils nous achèteront plus d'Airbus...

San Defez a dit…

Ah puis ce qui est beau à voir c'est les milliards d'Euros dépensés pour l'occasion alors que dans le Sichuan, le tremblement de terre a fait des milliers de mort et le gouvernement chinois semble s'en branler comme de l'an 40...

Comprends pas moi, c'est sympa l'an 40 pourtant non ?