lundi, septembre 15, 2008

Californication

Sur ce blog on parle de tout, alors j'inaugure la catégorie Séries ! Habitué à suivre des séries, je me suis interessé à.....Californication. Une nouvelle série dont vous avez peut-être entendu parler, avec comme "héros" "anti-héro", David Duchovny, le Mulder de X-Files. Je ne connaissais pas vraiment bien David Duchovny, et il faut admettre qu'à part X-Files, l'acteur n'a pas marqué le monde du cinéma...alors ce fut une totale découverte de voir Mr Mulder dans une série un peu décalée, qui narre les histoires sentimento-sexualo-littéraire sexuelles d'un écrivain à la dérive en quête de sexe et d'alcool, d'où le nom Californie et..Fornication. En gros, la série est TRASH (pas pour Gioani donc ;-) ) A vrai dire, je n'imaginais pas du tout cet acteur pour ce rôle-ci.

Le synopsis: la série se déroule à Los Angeles en Californie, où Hank Moody écrivain dans le vent, grâce à quelques publications passées, se retrouve devant le symptôme de la page blanche, addict à l'alcool, en total dérive dans sa vie de quadragénaire libertin. La série parle ouvertement de : sexe, vagin, alcool, pénis, drogues, cigarettes, fantasmes avec toujours beaucoup d'allusions (je sens les mots clés qui vont apparaître dans Google analytic). Pour donner le ton, (attention spoiler) la série débute dans une église, où Hank Moody venant au départ pour prier, rencontre une charmante religieuse qui finira par lui proposer une f*******. Oui, car il y a quelques scènes mémorables je vous l'accorde, presque choquantes, voir inadmissibles pour les plus puritains.

Le problème majeur de Hank, c'est qu'il est cynique, caustique, sarcastique, choquant, insolent, obscène et ne se se gêne pas pour dire haut et fort ce que les autres pensent tout bas(c'est clairement ça qui rend la série plus que fun). Le fils conducteur reste quand même son ex-concubine, partie avec Bill, pour qui Hank éprouve toujours des sentiments, d'où son état dépressif et sa lente déchéance. Scénario assez sympa donc, bande-son plutôt rock, acteurs que l'ont n'attendait pas là, tout ce qu'il faut pour passer un bon moment sur une série qui cartonne aux States (Duchovny a reçu le Golden Globe en tant que meilleur acteur dans une série télévisée) .

L'anecdote drôle (ou pas) c'est que David Duchovny a été mis dans un centre pour traiter ses problèmes d'addiction sexuelle ! Quand David se met dans la peau du personnage, il ne le fait pas à moitié ;-) peut-être a-t-il couché avec un alien sur le tarmac de la zone 51 pour jouer dans X-Files...ça, on le saura jamais

2 commentaires:

Orélien a dit…

Oui, surtout ne pas rater le premier épisode.
Première scène énorme qui commence par un blowjob dans une église.

Dude a dit…

IL me reste que 2 épisodes avant la fin de la saison 1...shit!
La fin de l'épisode 10 n'est pas mal non plus ;)